Nouveautés

Audi a sélectionné 4 modèles à convertir en hybride rechargeable

Au salon de Genève 2019, la marque automobile Audi a annoncé qu’elle va reconvertir en hybride rechargeable quatre de ces modèles. Ce qui fait que son stand est clairement électrifié.

Si les véhicules 100 % électriques sont appelées e-tron, ces modèles hybrides vont adopter un badge TSFI-e. Deux niveaux de puissance seront attribués à chacun des véhicules : ces niveaux sont assortis de réglages différents de suspension et de motorisations plus ou moins puissantes.

À propos des véhicules

audi A3

On a parlé de quatre modèles qu’Audi va convertir. Il s’agit en l’occurrence du Q5, de l’A6, de l’A7 et de l’A8. Pour les trois premiers modèles cités, la version confort est dotée d’un badge de 50 TSFI-e.

Cette version est le résultat d’un quatre cylindres de 2 litres avec une machine électrique. Le type de motorisation hybride s’établit à 299 ch avec un couple de 450 Nm.

Même puissance combinée pour la déclinaison sportive, mais avec un badge de 55 TFSI-e ainsi que 367 ch et 500 Nm de couple.

Quant à l’A8, si son inclinaison est identique aux autres, soit 55 TFSI-e, la version confort dépasse largement les attentes des clients. Ce dernier bénéficie d’une version 60 TFSI-e, embarquant un six cylindres de 3 litres. Son niveau électrique est encore plus marqué avec ses 449 ch et 700 Nm de couple.

Tous les modèles hybrides sont aussi présentés avec le pack extérieur S-line de série. D’autre part, des bordures foncées, des étriers de freins rouges, des vitres arrière teintées et une suspension sport sont montés sur les modèles A6 et A7.

Leurs performances

cycle WLTP audi

L’autonomie de ces modèles en mode 100 % électrique s’élève à 40 km, mais cela dépend du cycle WLTP. Cette autonomie repose en grande partie sur la puissance de leur batterie lithium-ion à 14,1 kWh de capacité.

Comparé aux modes de conduite classiques, en l’occurrence confort, efficience, auto et dynamique, trois autres modes s’ajoutent pour les versions hybrides. Dans ce cadre, il y a le mode EV permettant d’accéder au groupe électrique.

Ensuite, pour alterner entre thermique et électrique, il y a le mode Auto, travaillé de manière la plus efficace possible. En dernier le mode Hold pour économiser le maximum d’énergie.

D’autres parts, ces versions hybrides sont dotées de fonctions particulières pour réaliser plus d’économie. Par exemple, en mode classique auto ou efficience, les moteurs se couperont automatiquement lorsque le conducteur lève le pied.

Cela permet une économie de quelques gouttes de carburants. Ou en mode dynamique, quelques énergies cinétiques sont récupérées et converties en électricité quand le groupe électrique reste actif à la décélération.

Avec ces modèles Audi hybrides, vous avez également une visibilité sur l’énergie utilisée grâce au système Predictive Efficiency Assistant. Il s’agit d’un dispositif qui définit la manière idéale d’utiliser cette énergie.

Vous serez donc averti à l’écran, avec une réaction sous forme de vibrations dans la pédale d’accélération, si jamais vous vous laissez emporter dans la conduite de votre véhicule hybride.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ut dolor elit. vulputate, porta. in amet, adipiscing felis consequat. libero