Dossiers

Permis à points : comment récupérer des points grâce à un stage ?

Dans de nombreux pays, le permis de conduire permet en toute logique de conduire un véhicule. Lorsque le conducteur commet une infraction comme griller un feu rouge ou un stop, il ne risque qu’une petite amende, d’où des irrégularités de conduites assez importantes que l’on retrouve dans plusieurs pays.

permis

En France, le fonctionnement n’est pas du tout identique. En effet, lorsque nous obtenons un permis de conduire, celui-ci est associé à un certain nombre de points. Ce quota est d’ailleurs volontairement réduit au strict minimum les premières années afin d’encourager les jeunes conducteurs à adopter une conduite sécurisée. Après quelques années, si le nouveau conducteur est respectueux du code de la route, alors il a le droit d’avoir la totalité de ses points.

Les causes des pertes de points

On peut perdre des points pour différentes raisons et selon la gravité de l’infraction, le nombre de points perdus peut être plus ou moins élevé. Il faut savoir, qu’une personne qui vient d’obtenir son permis de conduire n’a que 6 points et que chaque année, pendant 3 ans, le quota est incrémenté de 2 points, pour atteindre un maximum de 12 points.

Ce score de 12 points est un maximum que l’on peut avoir et on ne peut en aucun cas le dépasser.

Une personne qui a 12 points, qui grille un stop perdra 4 points et recevra une amende. Cette personne aura donc un quota de 8 points après cette infraction.

permis de conduire

En toute logique, si ce conducteur continue avec des infractions qui entraînent des pertes de points, alors, il se dirigera automatiquement vers un score de 0, ce qui engendrera une perte de permis de conduire.

Ces pertes de points sont très mauvaises, non seulement car vous prenez des risques pour vous et les autres usagers, mais aussi parce que ça risque de vous générer du malus inutilement. Tout ceci, sans compter la perte de temps administrative, l’argent perdu pour les amendes, etc.

Comment récupérer des points ?

Fort heureusement, le législateur sait que les conducteurs peuvent avoir fait des fautes par le passé et qu’ils cherchent à adopter une meilleure conduite. C’est en ce sens, que le stage permis à points a vu le jour. Ce stage correspond à un cours que l’on reçoit sur une période de deux jours où l’enseignant rappelle les règles du code de la route et où il rappelle notamment les dangers de la conduite en excès de vitesse, avec beaucoup d’alcool dans le sang, ou sous l’emprise de stupéfiants.

À l’issue de la participation de ce stage de deux jours, le conducteur obtient 4 points qui viennent s’ajouter au score initial.

Alors bien évidemment, il n’est pas possible de faire des stages à volonté sur une période courte, d’où l’intérêt d’envisager un stage de ce type dès que le quota atteint 8 points. En effet, si vous aviez 12 points, que vous en perdez 2, vous arrivez à 10. En réalisant un stage permis à points, vous n’obtiendrez pas 4 points pour atteindre 14, mais 2 pour arriver au score maximal de 12 points.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.