Véhicules

Voiture hybride rechargeable : avantages et inconvénients

La voiture hybride rechargeable utilise deux moteurs pour fonctionner : un thermique et un électrique. Elle dispose d’un moteur électrique très puissant, une prise de recharge externe ainsi qu’une batterie d’une grande capacité. Si vous envisagez d’en acheter une, vous devez d’abord déterminer si ce véhicule est réellement utile tout en sachant ses inconvénients.

Les caractéristiques d’une voiture hybride rechargeable

Les caractéristiques d’une voiture hybride rechargeable

Cette voiture peut rouler à des vitesses très élevées et sur une longue distance tout cela en mode 100 % électrique. Le conducteur peut choisir l’origine de l’électricité consommée grâce à une simple commande. En effet, il y a différents types de configurations de transmission et de disposition des moteurs.

Sur l’Opel Ampera, par exemple, le moteur thermique est uniquement réservé comme un générateur d’électricité et ne tourne pas les roues de l’automobile. C’est la même situation pour la BMW i3 REX dont le moteur électrique propulse le véhicule. Cependant, c’est tout à fait le contraire chez la Hynduai Ioniq Plug-In-Hybrid. Les deux moteurs sont alignés et entrainent l’arbre de transmission.

La capacité des batteries d’une voiture hybride rechargeable est 7 à 13 fois supérieure à celle d’un véhicule hybride normal. De plus, elle récupère de l’énergie cinétique lorsqu’elle freine et décélère. Pour recharger la batterie, l’automobile dispose d’une source externe. Il suffit de la brancher sur une prise domestique pendant 3 à 4 heures.

Les points forts

Les points forts

C’est une véritable alliance des performances entre une vraie voiture électrique et une voiture thermique au sein d’une même automobile. Elle dispose d’une autonomie largement suffisante pour parcourir un long trajet du quotidien ou pour traverser les grandes villes en mode électrique.

En ce qui concerne la consommation de carburant, elle est vraiment très faible et dépend entièrement du mode de conduite du chauffeur. Généralement, elle est à partir de 1L/100km. D’ailleurs, la consommation varie en fonction de l’itinéraire, de l’attitude et mode de conduite.

La conduite d’une voiture hybride rechargeable est entièrement agréable et confortable à cause de l’absence de pédale d’embrayage. Il y a une fluidité optimale et une facilitation des manœuvres. Lorsque le conducteur démarre ou décèle une vitesse, c’est le silence total à bord de la voiture étant donné que le moteur thermique s’arrête complètement. Certains modèles bénéficient d’un bonus écologique.

Les points faibles

Les points faibles

La voiture hybride rechargeable est victime d’un prix assez élevé. La Toyota Prius Hybride Rechargeable coûte environ 36 900 euros alors que la version hybride classique est de seulement 30 500 euros. La Hyundai Ioniq Plug-In Hybrid présente également un surcoût de 10 000 euros, 36 100 euros. Or, sa déclinaison classique vaut 26 100 euros.

Certains modèles peuvent être encore plus onéreux et atteindre le 35 et 40 000 euros. Malheureusement, ce prix élevé ne comporte pas le bonus écologique de 1000 euros offert par l’état. Parfois, l’architecture complexe entre les deux moteurs de puissance élevée et les organes de transmission demandent un entretien minutieux et à long terme.

Lorsque vous effectuez un très long parcours sur autoroute, à une vitesse élevée, le moteur électrique s’arrête et ne fonctionne pas. Il devient alors un surpoids et génère une surconsommation du véhicule. Par conséquent, il faudra penser à deux fois avant d’acheter une voiture hybride rechargeable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

libero leo. Curabitur consequat. dictum commodo risus. venenatis eget tempus