Véhicules

Comment savoir si on a un problème d’injecteur ?

Fini le temps des carburateurs. Actuellement, la plupart des voitures sont équipées d’injecteurs. Ces derniers assurent le mélange carburant air afin d’optimiser la consommation mais aussi pour la lutte contre la pollution.  L’injecteur est d’une importance capitale pour le bon fonctionnement du moteur de votre véhicule. De ce fait, son entretien doit se faire en bonne et due forme. En cas de panne des injecteurs, il est indispensable de réagir le plus tôt possible. Plus le problème est réglé à temps, plus le moteur est sauvé. Mais comment savoir si on a un problème d’injecteurs ?

Qu’est-ce qu’un injecteur ?

L’injecteur est une pièce essentielle du moteur. Il se trouve à l’entrée du cylindre ou aussi dans la tubulure d’admission qui assure la pulvérisation du carburant. Cet élément est alors fixé sur la culasse. Pour assurer sa fixation, soit il est directement vissé, soit il est maintenu par bride.

Il est important de savoir qu’en mécanique automobile, deux types d’injecteurs sont disponibles dont les injecteurs à trou et les injecteurs à téton. A savoir que ce deuxième type d’injecteurs n’est pas assez sensible à l’encrassement.

A quoi servent les injecteurs ?

Pour bien fonctionner, le moteur de votre voiture a besoin de carburant et d’air en quantité très précise. Par rapport à cela, les injecteurs assurent l’injection de ce mélange carburant air dans le moteur afin de favoriser une bonne combustion. Plus précisément, l’injecteur projette sous forme de brume le carburant et l’air dans la chambre à combustion. Avec l’avancée de la technologie, cette action de pulvérisation se fait de manière électronique pour avoir une juste quantité de carburant.

A part cela, les injecteurs ont un impact important sur les émissions polluantes. C’est à dire qu’ils jouent un rôle dans la diminution de celles-ci en réduisant l’émission des gaz d’échappement et la consommation en carburant. C’est l’une des raisons pour laquelle les carburateurs ont été remplacés par les injecteurs.

Les deux systèmes d’injection

Il existe deux systèmes d’injection qui sont l’injection directe et l’injection indirecte.

Pour l’injection directe, l’extrémité de l’injecteur est rattachée directement à la chambre de combustion. De ce fait, la pulvérisation se réalise à l’intérieur de cette chambre. A savoir que le fonctionnement de l’injection est le même que ce soit pour les modèles diesel ou à essence.

Quant à l’injection indirecte, l’injection se fait sous différentes formes. Pour les moteurs à essence, l’injecteur est placé au-dessus de la soupape moteur. Ainsi, l’essence transite d’abord dans le conduit d’admission puis subi la vaporisation avant d’entrer dans le cylindre. Pour les moteurs diesel, l’injection de gazole s’effectue dans la préchambre de combustion.

Comment reconnaître un injecteur défectueux ?

Certains symptômes vous permettront de reconnaître un injecteur défectueux, dont les suivants :

1. Une difficulté au démarrage

Il arrive que vous fassiez tourner le moteur mais votre véhicule n’arrive pas à démarrer. Dans l’immédiat, il est indispensable de repérer les éventuelles causes pouvant entraîner ce démarrage difficile : moteur, filtre à air… Il est fort possible qu’il s’agisse d’un ou plusieurs injecteurs défectueux. Dans ce cas, il faut savoir que la quantité de carburant projeté par cette pièce est insuffisante pour la création d’une combustion avec l’air. Il se peut également que la température indispensable pour immobiliser le véhicule ne soit pas atteinte.

2. La surconsommation de carburant

Un problème d’injecteurs peut aussi se manifester par la surconsommation de carburant. Le moteur de votre voiture aura besoin de plus de carburants pour fournir la même puissance puisque la combustion se passe mal. Un injecteur défaillant a tendance à envoyer beaucoup plus de carburant dans le moteur. En cas de fuite ou fissure au niveau des injecteurs, il est également possible qu’une fuite de carburant se fasse remarquer, d’où une augmentation considérable de la consommation.

3. La perte de puissance et problème moteur

Avec un ou plusieurs injecteurs HS, vous pouvez remarquer que le moteur ne répond pas correctement aux commandes. De plus, il perd sa puissance. Dans ce cas, vous aurez l’impression que le moteur devient plus petit et plus faible. Il n’a plus le même répondant qu’avant. Cette perte de puissance se fait constater pendant les phases d’accélération.

Un autre signe pour savoir si on a un problème d’injecteur est le fait que le moteur vibre. Cela dû au bon fonctionnement des cylindres à cause des injecteurs en panne.

4. Des odeurs inhabituelles

Une forte odeur de carburant en provenance de l’habitacle est un signe qu’une partie du carburant ne se consume pas à cause d’un injecteur défectueux ou endommagé.

5. Des fumées noires

D’importantes fumées noires et lourdes sortent de l’échappement lorsque la combustion n’est pas complète. Cette dernière est due à un problème d’injecteur. La qualité de l’air ou de carburant injectée par cet élément du moteur n’est sûrement pas de bonne qualité.

6. A-coups pendant l’accélération

Lorsque les injecteurs sont bouchés ou encrassés, vous allez ressentir des ratés de moteur pendant l’accélération.

7. La fuite de carburant

La fuite de carburant sous la voiture est aussi un signe permettant de reconnaître que l’injecteur est endommagé. La fuite se repère généralement au niveau de l’injecteur.

Quelques conseils pratiques

D’une manière générale, l’injecteur est une pièce du moteur très robuste. Avec un moteur bien entretenu et l’utilisation de carburant de qualité, un jeu d’injecteurs pourra vous faire parcourir jusqu’à, au moins, 300 000 km.

Pour bien entretenir cette pièce du moteur, il est conseiller de ne pas attendre que la jauge soit à zéro pour refaire le plein de carburant. Si vous attendez cela, la pompe à injection risque d’aspirer tous les dépôts mais aussi et surtout elle peut se désamorcer.

Veillez aussi à changer de manière régulière, le filtre à carburant et à décrasser le moteur régulièrement. Ce décrassage peut se faire avec des adjuvants ou à l’ancienne en parcourant dix à quinze kilomètres à 80km/h en troisième.  Pendant ce temps, le moteur de votre véhicule tournera en surrégime et brûler les impuretés. Si vous utilisez des adjuvants, veillez à l’usage avec modération car ils pourraient avoir des impacts négatifs les pièces mais aussi sur l’environnement.

Il est important de noter que le démontage des injecteurs pour leur nettoyage et pour diagnostic ne doit pas se faire par n’importe qui. Il est toujours prudent de faire appel à son mécanicien pour limiter les dommages causés par de fausses manipulation.

Enfin, il est indispensable de régler le problème d’injecteur dès qu’il est repéré pour éviter que d’autres problèmes au niveau du moteur. Pour ce faire, restez très attentif aux symptômes de dysfonctionnement des injecteurs. Si vous avez des doutes, demandez toujours à un professionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.